Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

par essaisautos 7 Septembre 2015, 19:06 essais

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

Alors que le Renault Scénic 4 ème génération devrait être commercialisé en 2016, la marque au losange continue de proposer son Scénic 3 à des tarifs plus qu’alléchants. C’est peut-être l’occasion de faire une bonne affaire avant l’arrivée du nouveau modèle…

A VIVRE

Le dernier restylage a permis au Scénic de reprendre des couleurs. Désormais, le monospace compact le plus vendu a récupéré l’identité stylistique actuelle de la marque, avec ce gros losange entouré de deux ailettes chromées qui vont jusqu’aux optiques. Comparé à la première version sortie en 2009 et essayée ici-même il y a quelques mois, le style a gagné en gaieté !

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

De profil, pas de révolution, il s’agit bien d’un Scénic identifiable au premier coup d’œil. Mention spéciale au designer Renault pour le dessin des enjoliveurs de roue imitation jantes. La ligne globale de l’auto gagne en dynamisme grâce à ce subterfuge bien peu coûteux.

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

A l’intérieur, le noir prédomine sur cette finition d’entrée de gamme Pépite. Cela n’a pas empêché Renault de soigner la qualité perçue en proposant des plastiques épais et moussés en haut de la planche de bord et de réaliser des assemblages de qualité.

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

Au fil des générations, la position de conduite s’est « berlinisée », avec un volant moins à plat façon utilitaire et un pédalier reculé… Le levier de vitesse est toujours idéalement situé à la base de la planche de bord. On regrette simplement l’absence d’accoudoir central bien pratique même sur de petits trajets…

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

Dans le Scénic, la priorité est donnée à la famille… Celle-ci ne manquera ni d’espace pour installer ses jambes, ni de largeur, à l’avant comme à l’arrière. Elle disposera également de vide-poches creusés dans les portières avant, d’une grande boîte à gants qui peut accueillir jusqu’à trois bouteilles d’eau, ainsi que de rangements disséminés un peu partout dans la voiture.

A l’arrière, les trois sièges sont désormais de largeur identique et dotés de fixations Isofix. Malheureusement, pour les grandes familles il est impossible d’y installer trois cosys. Pour cela, il faudra aller voir du côté des grands monospaces ! Autre bémol concernant les sièges arrière : ils ne s’escamotent pas dans le plancher comme chez certains concurrents. Ils peuvent se plier en portefeuille ou bien pour gagner encore plus d’espace, il est possible de les retirer et les remiser. Et quand on sait qu’un siège doit peser entre 15 et 20 kg…

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

Concernant le coffre, il est dans la moyenne de la catégorie avec environ 450 litres de contenance. Le Ford C-MAX fait moins bien mais le Citroën C4 Picasso et le VW Touran font mieux. On se consolera avec son aspect cubique, bien pratique.

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

Concernant le niveau d’équipements, cette finition Pépite offre le strict minimum. Ne cherchez pas les automatismes réservés aux finitions supérieures (aide au démarrage en côte, système mains-libres…), ici vous ne disposerez que de vitres électriques à l’avant, de rétroviseurs électriques, d’une climatisation manuelle, d’un ordinateur de bord, d’un autoradio CD MP3, d’un régulateur/limiteur de vitesse, de feux de jour à Leds, de la peinture métallisée et bien entendu des équipements de sécurité obligatoires (airbags, ABS, etc…). A noter que l’écran central faisant office de tableau de bord est toujours personnalisable.

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

A CONDUIRE

A la conduite, nous sommes bien dans une Renault. Châssis rassurant (avec une petite prise de roulis fréquente sur ce type d’auto), confort de suspension de bon niveau, sièges permettant un bon maintien (et réglables manuellement dans tous les sens)… Bref, voyager en Scénic n’est pas un problème !

Côté moteur, notre version d’essai était équipée du 1.5 dCi 95 ch. Que vaut un moteur aussi peu puissant sur un monospace pesant près de 1.4 tonne ? Eh bien, il y a du bon et du moins bon… Sur les premiers rapports, ce moteur est assez dynamique permettant des accélérations suffisantes dans la majorité des cas… Malheureusement, il l’est beaucoup moins par la suite, obligeant par exemple à rétrograder pour effectuer un dépassement dans des conditions de sécurité optimale. Sur autoroute, la moindre côte un peu prononcée vous fera perdre votre vitesse de croisière, même le régulateur de vitesse n’y changera rien. La boîte manuelle à 6 vitesses est plutôt bien étagée sauf la 6 ème qui n’est clairement là que pour diminuer les consommations. Doubler en 6 ème à 90 km/h, alors que le moteur tourne à environ 1600 tours/min, est une punition ! Au moins, ce moteur a le mérite d’être silencieux même à vitesse soutenue et il s’est avéré être très frugal au cours de notre essai en ne dépassant pas les 5 l / 100 km. En clair, si vous effectuez principalement des trajets urbains et périurbains, ce moteur sera tout à fait suffisant. Dans le cas contraire, il ne faudra pas hésiter à opter pour la version 110 ch, plus polyvalente.

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

A ACHETER

Actuellement, le Renault Scénic dCi 95 ch Pépite est proposé à 16 390 € sous conditions de reprise. Et si votre achat peut être repoussé, sachez que la sortie prochaine de la 4 ème génération devrait logiquement faire baisser son prix.

En occasion, on peut faire de bonnes affaires, sa large diffusion faisant diminuer sa côte.

Côté assurance, il faut compter environ 500 € en tous risques en province avec 50 % de bonus.

Les pièces d’usure sont vendues à des prix raisonnables et comptez environ 160 € la révision complète et la vidange tous les 2 ans ou 30 000 km chez un agent de la marque au losange.

EN CONCLUSION

Si vous ne recherchez pas particulièrement la nouveauté et que les performances ne sont pas une priorité pour vous, alors ce Renault Scénic 3 dCi 95 ch vous comblera parfaitement. Et même dans cette finition de base, le niveau d’équipements s’avère correct tout comme la présentation et la qualité perçue. Finalement, ce Scénic 3 n’a qu’un seul véritable défaut pour un véhicule familial : ses sièges arrière non escamotables et relativement lourds.

Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch PépiteEssai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite
Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch PépiteEssai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite
Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch PépiteEssai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch PépiteEssai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite
Essai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch PépiteEssai Renault Scénic 3 1.5 dCi 95 ch Pépite

commentaires

essaisautos 06/10/2015 16:56

Merci !
Pour celui qui fait peu de grandes routes et qui roule peu chargé, ce dci 95 ch reste correct et il permet d'avoir accès aux qualités du Scénic.
Bon courage à toi aussi pour les Golden Blog Awards ! J'avoue avoir peu de chances de gagner mais sait-on jamais...

Thomas Drouart 06/10/2015 16:16

Bel essai et bel article !

Un essai intéressant, je ne savais même pas que le Scénic 3 était sorti avec une motorisation aussi basse ! J'imagine que les dépassements ont du être bien laborieux !

J'ai vu que tu t'étais inscris également aux Golden Blog Awards, je te souhaite bon courage

Haut de page