Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

par essaisautos 1 Octobre 2015, 06:00 essais

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

Au sein du groupe Fiat, trois marques dominent. Fiat tout d’abord, qui est connue pour produire des voitures « grand public », Alfa Roméo qui affiche une image plus sportive et Lancia qui incarne le chic à l’italienne. Avec son Ypsilon, Lancia (prononcez « Lanchia ») se positionne dans le segment des citadines…

A VIVRE

Sympathique, c’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on voit cette petite italienne. Avec ses lignes arrondies, sa calandre chromée qui en impose, ses fines « hanches » sur lesquelles reposent ses optiques arrière, cette Lancia a le mérite de ne pas passer inaperçue en plus d’afficher un certain standing. Ses belles jantes participent également au style haut de gamme qui se dégage de l’ensemble. Une voiture destinée aux femmes ? Certainement quand on sait que 90 % des acheteurs sont des acheteuses…

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

Petite astuce de designer pour épurer la ligne et donner l’illusion qu’il s’agit d’une version 3 portes : les poignées de portes arrière ont été dissimulées au niveau des montants. D’autres constructeurs, comme Renault sur la Clio 4, ont repris cette astuce !

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

A l’intérieur, cette petite « Y » étonne encore une fois. Si la ligne de l’auto a le mérite de se distinguer, il en est de même de l’intérieur. La planche de bord est inédite, avec notamment un tableau de bord central dans le même esprit que certains monospaces. Mais ici, pas d’écran digital, Lancia a préféré y installer des compteurs classiques. La console centrale est également plutôt bien dessinée et regroupent toutes les commandes usuelles. Le levier de vitesses est idéalement placé, en hauteur, à la base de la console centrale.

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

Malheureusement, les éloges s’arrêtent là car Lancia ne peut pas renier ses origines… En effet, les plastiques sont les mêmes que chez Fiat, c’est-à-dire de piètre qualité pour une voiture de ce standing. Même si ceux qui entourent la console centrale sont légèrement moussés et semblent plus épais, les autres devraient plutôt mal vieillir et surtout générer des bruits parasites. Heureusement, les sièges en velours, agréables et confortables, viennent relever le niveau.

Si vous préférez laisser le volant à votre chauffeur, dans ce cas montez à l’arrière. Car malgré son gabarit plutôt réduit, les places arrière y sont plutôt accueillantes. L’espace disponible pour les jambes est même étonnant sur une voiture de seulement 3.84 mètres ! Evidemment, la largeur limitée de l’auto ne permettra d’accueillir que deux adultes mais au moins ils voyageront confortablement.

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

Revers de la médaille, le coffre ne cube que 245 litres et le seuil de chargement est un peu haut. Les rangements sont également peu nombreux en plus d’être réduits, à l’image des bacs de portières.

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

En termes d’équipements, cette finition Platinum offre plus que l’essentiel avec notamment la climatisation automatique, le capteur de pluie et de luminosité, de belles jantes de 15 pouces, une sublime peinture métallisée, etc. Même si ce n’était pas le cas sur notre version d’essai, il est possible d’opter pour une carrosserie bicolore, possibilité que les habitués de la marque italienne connaissent bien.

A CONDUIRE

Bien installé dans les sièges en velours, il ne reste plus qu’à voir ce qu’elle vaut sur la route. Contact : petit détail amusant, les aiguilles du tachymètre et du compte-tours font un aller-retour en guise de salutation.

Puis le moteur se met en marche avec un grognement très caractéristique d’un moteur qui carbure au gazole. On aurait pu croire que ce problème d’insonorisation se serait amélioré après quelques kilomètres mais malheureusement le moteur émet toujours trop de décibels même à chaud ! C’est dommage car en dehors de ce problème acoustique, le petit 1.3 JTD qui développe 95 ch est plutôt agréable au quotidien. Il permet à la petite italienne de se faufiler partout, aussi bien en ville que sur la route où ses performances sont amplement suffisantes (avec notamment le 0 à 100 km/h achevé en 11.4 secondes). Et en plus, il sait se montrer frugal avec une consommation moyenne qui se situe entre 4.5 et 5 l/100 km. Et il est tout à fait possible de descendre à 4 l / 100 km sur route !

Vous apprécierez également le confort de suspensions ainsi que la tenue de route rassurante.

Même si l’Ypsilon aime la route, son terrain de prédilection, c’est plutôt la ville. Car avec un gabarit réduit, une direction assistée déjà souple dont on peut encore accentuer la légèreté grâce à la fonction City, un diamètre de braquage relativement réduit et un système Stop and Start réactif, elle devient très agréable en milieu urbain. On ne peut regretter qu’une seule chose : une visibilité arrière un peu limitée, à cause notamment de la ligne de l’auto qui induit des surfaces vitrées réduites à l’arrière.

Juste une dernière chose étonnante pour clore le chapitre conduite : même si le freinage est plutôt bon, il est étonnant que Lancia n’ait pas équipé cette Ypsilon de freins à disque à l’arrière alors qu’elle affiche pourtant une certaine polyvalence avec ce moteur de 95 ch.

A ACHETER

Si vous souhaitez acquérir une version équivalente, sachez que cela vous coûtera environ 19 000 €. C’est plutôt bien placé quand on sait que l’Ypsilon entre directement en concurrence avec des voitures bien plus chères comme l’Audi A1 ou la Mini. Surveillez les nombreuses opérations commerciales qui sont souvent très intéressantes !

L’offre en occasion est assez limitée. Il est quand même possible de dénicher des modèles de 2011 avec environ 50 000 km au compteur pour environ 9 500 €.

Notre modèle d’essai affichant 60 000 km n’a connu aucun problème de fiabilité.

Enfin, sachez que Fiat a décidé de cesser la commercialisation de sa marque Lancia en 2017. Il ne devrait pas y avoir véritablement de problème pour trouver des pièces détachées par la suite dans la mesure où elles sont en grande partie communes au groupe Fiat.

EN CONCLUSION

Joliment dessinée, dotée d'un charme inimitable, cette petite Ypsilon sort du lot ! Si la qualité perçue et le bruit du moteur ne sont pas des problèmes pour vous (des moteurs essence sont également disponibles…), et que vous souhaitez « rouler différent », cette voiture est faite pour vous ! D’autant plus qu’elle est relativement accessible.

Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch PlatinumEssai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum
Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch PlatinumEssai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum
Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch PlatinumEssai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch PlatinumEssai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum
Essai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch PlatinumEssai Lancia Ypsilon 1.3 Jtd 95 ch Platinum

commentaires

Haut de page