Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

par essaisautos 9 Juin 2016, 06:57 essais

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

Vous trouvez la Skoda Fabia 3 trop fade ? Alors pourquoi ne pas se rabattre sur la version précédente, beaucoup plus réussie esthétiquement ? Et dans cette version Monte-Carlo, elle se montre encore plus désirable…

 

A VIVRE

 

La citadine tchèque est plus grande que sa cousine directe, la VW Polo. 2.8 cm les séparent, la Fabia mesurant 4 mètres tout rond. Elle est également plus haute de 3.8 cm, affichant ainsi une hauteur de 1.50 m, et moins large de 4 cm pour se limiter à une largeur de 1.64 m. En revanche elle est légèrement moins « corpulente » que ces voisines françaises.

La « petite » citadine est une véritable arme de séduction tant pour les femmes que pour la gente masculine. En effet avec son design tantôt saillant tantôt fluide, il y en a pour tous les goûts.

La Skoda Fabia version Monte-Carlo offre une carrosserie bicolore qui accroche immédiatement l’œil. Le toit « noir magic » tranche littéralement avec la carrosserie blanche, le tout lui donne l’aspect d'une véritable petite bombinette. La finition Monte-Carlo lui offre un kit sportif avec notamment un becquet arrière, une calandre spécifique, une ceinture de bas de caisse, des coques de rétroviseurs extérieurs noires, un diffuseur arrière, de belles jantes alliage de 16" et des optiques noirs.

Sans oublier le châssis sport qui apporte un vrai plus au comportement de la citadine.

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

Pour en finir définitivement avec l'extérieur, parlons du coffre. Celui-ci offre 315 L de contenance et jusqu’à 1180 L banquette arrière rabattue. C’est plutôt pas mal pour la catégorie !

Passons à bord… Les sièges semi-baquet sont vraiment accueillants et s’adaptent parfaitement à tous les gabarits. La planche de bord est à la fois simple et austère. Certains diront qu’elle manque de gaité… Les plastiques sont de bonne facture, tout comme les tissus utilisés.

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

On retrouve quelques petites touches de sportivité à bord avec notamment des surpiqûres rouges au niveau du volant trois branches, du levier de vitesse et du frein à main. Les fantaisies sont tellement rares qu’il faut en profiter !

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

Le tableau de bord reste dans les standards de la marque avec à gauche le compte-tours, à droite le compteur de vitesse et au milieu un écran central regroupant les informations courantes liées à l’ordinateur de bord.

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

Attention en appuyant sur le pommeau du levier de vitesse car c'est la méthode utilisé pour enclencher la marche arrière et il n'y a pas de gâchette de sécurité. C’est habituel sur les véhicules du groupe VW mais ce système est un peu sensible et pas particulièrement « sécurisant ».

L'habitabilité aux places arrière est bonne. De plus les places latérales sont équipées du système Isofix vous permettant d’intégrer facilement un ou deux sièges auto.

La finition Monte-Carlo propose un niveau d’équipements correct avec notamment la climatisation automatique (baptisée climatronic), une boîte à gants réfrigérée, les rétroviseurs dégivrants, les vitres avant électriques séquentielles, le régulateur de vitesse, etc. En revanche, il faut avoir recours au catalogue des options pour trouver un simple accoudoir central avec rangement intégré, le réglage en hauteur du siège passager, les vitres arrière électriques, les jantes de 17", 4 haut-parleurs supplémentaires, les vitres arrière surteintées, le GPS ou encore le MDI qui permet de connecter votre Smartphone, un IPod ou autre. C’est étonnant mais certaines fonctions ne sont pas disponibles comme l'allumage automatique des feux et des essuie-glaces, ou encore le limiteur de vitesse.

Pour en terminer avec l’intérieur de cette citadine, elle dispose de nombreux rangements dissimulés un peu partout. Un bon point !

 

A CONDUIRE

 

Le modèle en question est équipé du bloc 1.6 TDI 105 ch (BVM 5). A froid, le moteur souffre de quelques claquements. A chaud et à vitesse stabilisée, il devient heureusement plus agréable. Plutôt souple, suffisamment coupleux, il offre de bonnes reprises même si on aurait aimé encore plus de peps sur une version au nom si évocateur de sportivité. Pour vous donner un ordre d'idée, le 0 à 100 km/h est abattu en 10,9 s et la vitesse maxi est théoriquement de 188 km/h.

En ville, elle dispose d'une direction souple et précise et profite d’un angle de braquage très correct.

En termes de confort, les suspensions sont fermes et les jantes de 17 pouces équipées de pneus taille basse dégradent encore plus le confort.

Concernant la consommation, les données constructeur, qui sont en général très optimistes, sont les suivantes : 4.2 L/100 Km en conso mixte, 5.1 L/100 Km en milieu urbain et 3.6 L/100 Km en milieu extra urbain. Le réservoir a une capacité de « seulement » 45 L.

 

A ACHETER

 

La côte actuelle de notre Skoda Fabia sur le marché de l’occasion est d'environ 14 000 €. Les Skoda demeurent plus accessibles que leurs cousines siglées VW tout en profitant du même niveau de fiabilité.

 

EN CONCLUSION

 

Si vous souhaitez acquérir une voiture au look à la fois musclé et sexy, la Skoda Fabia 2 est faite pour vous. Elle a ce que la dernière version a perdu : un vrai sex-appeal ! Elle est également bien équipée, spacieuse et abordable. Par contre, il faudra composer avec un intérieur un peu triste et un niveau de confort très ferme.

Merci beaucoup à Antonin R.

Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo
Essai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-CarloEssai Skoda Fabia 2 1.6 TDI 105 ch Monte-Carlo

commentaires

Thomas Drouart 11/02/2016 21:14

Je demeure réfractaire au diesel mais belle plastique pour cette Skoda, elle a enfin cette image branchée qui lui sied plutôt bien !
Bel article en prime :)

Haut de page